BENOIT DECQUE

.
—› CV / CONTACT
—› REPORTAGES VIDÉO
—›
REVUE DE PRESSE


TRAVAUX

—› PEINTURES
—› DESSINS
—› INSTALLATIONS PAYSAGÈRES
—› INSTALLATIONS URBAINES
—› INSTALLATIONS MURALES
—› INSTALLATIONS
—› PERFORMANCES
—› CURIOSITÉS
—› CURIOSITÉS ARCHITECTURALES


.



. . .



I
I
I
F...R...A...G...I...L...E

Vues du "chantier"
, mai 2007
"
la fête de mai 07", Gesves(B)
« La ville, la campagne … grand paysage : attention fragile! »
Le paysage est FRAGILE. Écrivons-le en grand, à même le territoire. Avertis…notre attention devrait porter à conséquences. Les lettres font 3,00 m de haut, elles sont découpées dans des lames de bois. Elles sont maintenues en place par un «buisson» de lattes de bois brut plantées au sol et ligaturées entre elles. Le mot FRAGILE fait 7 m de long, il est lisible de loin...



I
F...R...A...G...I...L...E
vues in situ
I




F...R...A...G...I...L...E
Installation en cours, mai 2007 - "la fête de mai", Gesves(B)
Liens: http://www.lafetedemai.eu/page17/page17.html



[PROJET]«La ville et la campagne: le grand miX», attention FRAGILE!
[PROJET]


Le paysage est FRAGILE. Ecrivons-le en grand, à même le territoire. Avertis…notre attention devrait porter à conséquences. Les lettres feront 2,40m de haut, elles seront découpées dans des lames de bois.
Elles seront maintenues en place par un «buisson» de lattes de bois brut plantées au sol et ligaturées entre elles.
Le mot
FRAGILE fera 7 m de long, il sera visible de loin.
Projet pour "la fête de mai" 2007.






Land-art
Kunst im öffentlichen Raum
Kunst im urbanen Raum