BENOIT DECQUE

.
—› CV / CONTACT
—› REPORTAGES VIDÉO
—›
REVUE DE PRESSE


TRAVAUX

—› PEINTURES
—› DESSINS
—› INSTALLATIONS PAYSAGÈRES
—› INSTALLATIONS URBAINES
—› INSTALLATIONS MURALES
—› INSTALLATIONS
—› PERFORMANCES
—› CURIOSITÉS
—› CURIOSITÉS ARCHITECTURALES


.



. . .





.
.

CORRESPONDANCEAVECMATTHIASGRÜNEWALD
décembre 2007

"Les détails font la perfection, et la perfection n'est pas un détail" [Léonard de Vinci]


Le retable d'Issenheim est consacré à Saint Antoine. Il ornait le maître-autel de l'église de la commanderie du couvent des Antonins à Issenheim. Il est l'oeuvre du peintre allemand Matthias Grünewald (1475?-1528) et du sculpteur Nicolas de Haguenau. Il se trouve aujourd'hui à Colmar, au Musée d'Unterlinden.
Observons-le en détail ce retable! Il est chargé. Les scènes y sont multiples, fantastiques (souvent), maniéristes (parfois), toutes participent à l'intensité dramatique de l'oeuvre.
C'est dans cette intensité que le détail révèle toute sa force significative. L'investigation sera fine et attentive, le détail sera rapporté à la mine de graphite sur papier grand format... fera-t-il perfection ?


"Correspondances avec Matthias Grünewald" - 2008

A l'origine de l'exposition, il y a d'abord ce constat élémentaire: "Une œuvre atteint le stade du chef-d'œuvre lorsque sa force poétique dépasse le seul siècle pour lequel elle a été réalisée, lorsqu'elle conserve intacte sa capacité de nous émouvoir par-delà le temps..."
Serge Hartmann, 12 janvier 2008.

Présentations publiques:
• Galerie No-Smoking - Strasbourg (janvier 2008)
• Manufacture - Colmar (février 2008)