BENOIT DECQUE

.
—› CV / CONTACT
—› REPORTAGES VIDÉO
—›
REVUE DE PRESSE


TRAVAUX

—› PEINTURES
—› DESSINS
—› INSTALLATIONS PAYSAGÈRES
—› INSTALLATIONS URBAINES
—› INSTALLATIONS MURALES
—› INSTALLATIONS
—› PERFORMANCES
—› CURIOSITÉS
—› CURIOSITÉS ARCHITECTURALES


.



. . .



TEMPIETTO, petite folie toute en transparence
Donato Bramante : Tempietto di San Pietro in Montorio, Rome. 1502.

Le "Tempietto di San Pietro in Montorio" à Rome est l'un des archétypes de l'architecture de la renaissance, petit temple circulaire à péristyle construit en 1502 par Donato Bramante. Ses dimensions réduites et la particularité de son implantation - au centre du cloître San Pietro - font de cet édifice manifeste un exemple de micro-architecture.

.
© Françoise MARISSAL

Itinéraires 2004


Pour Itinéraires 04, "Tempietto" est devenue une micro-architecture à cinq colonnes, un petit "temple" pentastyle: trois colonnes sont naturelles, il s'agit des trois arbres en place sur le site, la quatrième et la cinquième sont transparentes, elles sont faites de deux piles d'assiettes de verre ordinaires de 2,20 m de haut et de 25 cm de diamètre. Le plan de ce "tempietto" est marqué au sol une ellipse qui relie les cinq "colonnes", il est fait d'un parterre de verre pilé.
"Tempietto" est une "folie" où la "colonne" de verre - artefact fait de composants manufacturés issus de l'industrie et du commerce - révèle par effet de contraste la présence des trois "colonnes" naturelles : les arbres de nos parcs et forêts ne sont-ils pas les "colonnes" de quelques grands temples invisibles...?

  • La Nature est un temple où de vivants piliers
    Laissent parfois sortir de confuses paroles:
    L'homme y passe à travers des forêts de symboles
    Qui l'observent avec des regards familiers.

    Comme de longs échos qui de loin se confondent
    Dans une ténébreuse et profonde unité
    Vaste comme la nuit et comme la clarté,
    Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

    Il est des parfums frais comme des chairs d'enfants,
    Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
    Et d'autres, corrompus, riches et triomphants,

    Ayant l'expansion des choses infinies,
    Comme l'ambre, le muse, le benjoin et l'encens,
    Qui chantent les transports de l'esprit et des sens.

    Charles BAUDELAIRE, Correspondances, Les Fleurs du Mal, 1857


"Dessins grand format, installations murales, urbaines ou… paysagères, quelques performances et de multiples curiosités, voilà les composants d'une pratique croisée dans laquelle Benoît Decque s'exerce librement: autant de confrontations qui lui permettent de construire un terrain de problématiques plurielles où s'installent les fondements de sa démarche artistique".

Land-art
Kunst im öffentlichen Raum
Kunst im urbanen Raum