BENOIT DECQUE

.
—› CV / CONTACT
—› REPORTAGES VIDÉO
—›
REVUE DE PRESSE


TRAVAUX

—› PEINTURES
—› DESSINS
—› INSTALLATIONS PAYSAGÈRES
—› INSTALLATIONS URBAINES
—› INSTALLATIONS MURALES
—› INSTALLATIONS
—› PERFORMANCES
—› CURIOSITÉS
—› CURIOSITÉS ARCHITECTURALES


.



. . .


.
FLUCTUAT NEC MERGITUR
ou la verticalité mouvante.

L’arbre est vertical.

Nous effleurons l’arbre et le paysage
se met en mouvement…
Le vent souffle dans l’arbre et
la verticale de référence s’incline…
Les paysages sont mouvants.
Les forêts sont vivantes.
Un câble est tendu dans le paysage…
Comme un funambule un arbre s’y
installe, vertical!
Jeu savant de poids, de contrepoids
et d’équilibre, les choses bougent :
un de nos éléments d’appréciation
fondamentaux, la verticale,
est remis en cause…
Nous regardons le paysage…
Autrement.
Attentivement.

Benoit DECQUE,
Les rencontres artistiques de Chaillol-2011, été 2011