BENOIT DECQUE

.
—› CV / CONTACT
—› REPORTAGES VIDÉO
—›
REVUE DE PRESSE


TRAVAUX

—› PEINTURES
—› DESSINS
—› INSTALLATIONS PAYSAGÈRES
—› INSTALLATIONS URBAINES
—› INSTALLATIONS MURALES
—› INSTALLATIONS
—› PERFORMANCES
—› CURIOSITÉS
—› CURIOSITÉS ARCHITECTURALES


.



. . .



.
CECI EST UN NUAGEMaison de la Culture du Japon à Paris, Concours


Théorie du nuage: Pour une histoire de la peinture de Hubert Damisch

Du Moyen Age jusqu'à la fin du XIXe siècle, le nuage hante le ciel de la peinture occidentale. Moins qu'un motif descriptif, le nuage constitue un élément de la sémiotique picturale, un graphe dont les fonctions varient avec l'époque. A l'origine utilisé à l'imitation des machines de théâtre, pour faire apparaître le sacré dans le réel (ascension du Christ, visions mystiques), il joue un rôle plus ambigu à la Renaissance, au moment où le modèle perspectif assure la régulation : le nuage vient alors masquer l'irrepresentable infini, en même temps qu'il le désigne, assurant ainsi l'équilibre paradoxal d'une institution picturale intimement liée aux conditions de la science.
Ce qui est finalement tenté ici, c'est, à travers un inventaire des fonctionnements successifs du signifiant "nuage", une redistribution critique des domaines et des rôles assignés à l'art, à la science et à l'idéologie dans une structure de représentation: élément pour restituer à l'histoire de Part sa dimension systématique et matérialiste.


Ce concours a été organisé pour mettre en compétition différents projets pour la construction de la Maison de la Culture du Japon à Paris.

La Maison de la Culture du Japon devait s'intégrer à un environnement particulièrement exigeant sur le plan culturel. Outre sa vocation de présenter le Japon d'hier et d'aujourd'hui, elle avait pour but de favoriser les échanges les plus larges dans les domaines économique, scientifique et culturel.

L'exposition, qui présentait tous les projets du concours, en rendant hommage au travail des architectes, a permis aux visiteurs de procéder à une analyse détaillée de la démarche suivie par chacun des concurrents du concours.

Elle s'inscrivait donc dans le droit fil de la vocation du Pavillon de l'Arsenal: faciliter la compréhension de l'architecture contemporaine par un large public.


Maison de la Culture du Japon à Paris - Concours

Direction de l'ouvrage
. FRANCOIS CHASLIN, architecte
. LAURENT CHERUY, architecte
. XAVIER GONZALEZ, architecte
. STEPHANE THIBIERGE, architecte
. JEAN-CLAUDE POUYET, architecte

Le projet d’une Maison de la Culture du Japon à Paris est né d’une initiative conjointe des gouvernements japonais et français.

Ce futur centre culturel se propose de promouvoir des activités culturelles ainsi que des échanges réguliers et de haut niveau entre les deux pays, dans des domaines comme l’économie, la science et la politique.

Le jury international avait à effectuer son choix parmi 453 candidats provenant en proportion comparable du Japon et de la France.

Cet ouvrage permet de découvrir le projet lauréat Armstrong - Yamanaka et les 452 autres projets : parmi lesquels les plus fous, les mentionnés par le jury, nos «coups de coeur» , un joli panorama de la panoplie contemporaine des tendances architecturales.

LA MAISON DE LA CULTURE DU JAPON À PARIS